samedi, octobre 16, 2021

Eric Zemmour menacé de mort : « sur le Coran de la Mecque je vais te fumer »

Articles Similaires

Eric Zemmour, possible candidat à la présidentielle, a été agressé verbalement et menacé de mort, en pleine rue à Paris, par un passant qui lui a lancé : « Sur le Coran de la Mecque je vais te fumer ».

Le polémiste d’extrême-droite a été pris pour cible, lundi 27 septembre, en début d’après-midi, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Un homme l’ayant reconnu « s’est excité » et a commencé à l’insulter, lui lançant notamment « sur le Coran de la Mecque je vais te fumer », précise le Figaro, confirmant une information d’Europe 1. L’officier de sécurité du journaliste s’est interposé alors que l’agresseur  poursuivait ses invectives. Les deux hommes se sont ensuite réfugiés dans leur véhicule, avant de quitter les lieux.

Eric Zemmour a réagi, lundi soir, sur Twitter. « C’est le quotidien de tant de Français », a-t-il déploré. Dans l’émission L’Heure des pros, l’ancien éditorialiste vedette de CNEWS est revenu sur sa mésaventure : « J’ai la chance d’être protégé […] Je n’ai pas risqué grand chose, il faut relativiser ».

Vives réactions

De nombreuses personnalités françaises ont réagi à cette agression, parmi lesquelles le député des Alpes-Maritimes et candidat à l’investiture LR, Éric Ciotti. « Aucune personnalité engagée dans la vie politique ne peut être menacée pour ses idées », a-t-il souligné. A l’inverse, les adversaires du journaliste politique ont demandé des preuves de l’attaque.

Ce n’est pas la première fois qu’Eric Zemmour est pris à partie en raison de ses célèbres prises de position controversées, qui lui ont notamment valu une condamnation pour incitation à la haine raciale en 2019 suite à des propos sur la communauté musulmane française. En effet, le 30 avril 2020, le polémiste avait été victime d’une agression en pleine rue à Paris. La séquence, mise en ligne sur les réseaux sociaux, le montrait poursuivi et insulté par un jeune homme, qui lui avait craché dessus.

Lire aussi – Eric Zemmour : « moi-même je suis berbère »

Plus d'articles

1 COMMENTAIRE

  1. le Saint Coran ne donne aucun droit à quiconque de menacer une autre personne. celui qui l’a menacé est en infraction à toutes les régles et doit etre remis à l’ordre. la justice est claire. M. Zemmour est juif français et tout ce qu’il entreprend chez lui est son affaire à lui et ses compatriotes. oui, nous savons que c’est un sépharade fils d’immigré d’algérie (sétif) mais il est libre chez lui. il faut récompenser le bien et punir le mal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernier article