Des étudiants algériens, empêchés d’embarquer sur le vol Paris-Montréal, ont pu quitter l’aéroport de Paris Charles-de-Gaulle pour rejoindre le Canada, a-t-on appris de sources sûres.

En effet, alors qu’ils effectuaient une escale et étaient sur le point d’embarquer sur le vol Paris-Montréal, ils se sont heurtés au refus des agents douaniers d’Air France. Ces derniers ont signifié aux étudiants que les autorités canadiennes ne sont pas disposées à les laisser entrer Canada.

L’un des étudiants algériens bloqués, nous a confié le 19 août, que la décision des autorités canadiennes « n’est pas cohérente » puisqu’il dispose de toutes les pièces justificatives requises pour poursuivre ses études universitaires à Montréal. D’autres étudiants ont carrément exhibé leurs permis d’études et leurs visas d’entrée sur le territoire canadien, ainsi des justificatifs prouvant qu’ils disposent de ressources suffisantes pour couvrir leurs frais de subsistances au Canada.

Alors que certains d’entre eux ont été autorisés le 20 août à embarquer, quinze autres étudiants sont restés bloqués dans la zone internationale de l’aéroport de Paris. Livré à lui-même, le groupe d’étudiants était désemparé en l’absence de détails et de communication de la part des agents d’Air France et des autorités canadiennes.

Lire aussi : Air Algérie : Vers la reprise des vols Alger-Montréal

Article précédentConfinement allégé en Algérie : Réouverture des plages et des lieux de loisir
Article suivantBientôt la vérité dans l’affaire Djamel Bensmail ? Début du procès à Alger

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici