Changement de modèle migratoire au Quebec : le Canada dit non

0
Immigration Québec
Immigration Québec

Profitant de l’annonce de l’arrivée d’une usine de Moderna à Montréal, le premier ministre québécois, François Legault, a émis le souhait, ce vendredi, d’avoir plus de pouvoir en terme d’immigration. Mais le premier ministre canadien, Justin Trudeau, est catégorique et ne veut pas changer le modèle migratoire au Québec…

Au cours de l’échange avec les médias, Justin Trudeau a vite précisé que les souhaits de Québec de renégocier l’accord Canada-Québec sur l’immigration, qui date de 1991, n’étaient pas à l’ordre du jour. François Legault souhaite en effet avoir plus de marge de manœuvre sur ce dossier. Trudeau ne veut pas céder tous les pouvoirs à Legault !

Conscient des enjeux, le premier ministre Trudeau ne veut pas laisser le champs libre à François Legault en matière d’immigration. En effet, ce dernier cherche davantage de prérogatives et de compétences en matière d’immigration au gouvernement du Québec.

Main mise en matière d’immigration !

Le premier ministre québécois souhaite en effet plus de pouvoirs afin de protéger la langue française sur son territoire. Mais Justin Trudeau ne voit pas les choses sous cette angle. Toutefois, le premier ministre du Canada se dit ouvert à répondre au besoin du Québec d’accueillir davantage de nouveaux arrivants parlant français.

“On travaille avec les provinces, avec le Québec, pour s’assurer qu’on puisse augmenter le nombre d’immigrants, y compris le nombre d’immigrants francophones”, a-t-il affirmé vendredi, en marge d’une annonce sur la construction de l’usine de Moderna à Montréal.

Justin Trudeau veut conserver sa main mise en matière d’immigration. Pour lui, le Québec peut choisir ses seuils d’immigrés, à condition qu’ils soient compatibles avec ceux du Canada, qui a le dernier mot en la matière !

Apport de l’immigration francophone

“On va continuer d’être de bons partenaires là-dedans, mais c’est une compétence sur laquelle on va continuer de travailler ensemble, en partenariat”, a-t-il insisté, devant son homologue québécois, François Legault.

De son côté, François Legault mise sur l’apport de l’immigration pour repeupler Québec, mais aussi pour protéger la langue française. En effet, devant la transformation démographique actuelle, pendant que les francophones n’assurent plus leur reproduction, l’immigration demeure la seule solution.

Changement de modèle migratoire au Quebec

Cependant, les autres étudiants étrangers anglophones se font ouvrir toutes grandes les portes du Canada. Ainsi, les partisans de l’ouverture de l’immigration voient çà d’un œil sceptique et une sorte de boycottage de la part d’Immigration Canada. En effet, beaucoup d’étudiants francophones, en grande partie des Africains, se voient leurs visas refusées…

François Legault essaye de concentrer tous les pouvoirs pour gérer l’immigration. Justin Trudeau, pour sa part, n’est pas prêt pour céder, il est surtout rassuré de l’appui du Canada anglais. De ce fait, le changement de modèle migratoire au Quebec n’est pas pour tout de suite !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici