Ramadan 2022 : une soirée algérienne à Montréal

0
une soirée algérienne à Montréal
une soirée algérienne à Montréal

Une soirée ramadanesque typiquement algérienne est prévue pour le 28e jour du ramadan. C’est Chikh Abdelkader Chaou, qui sera l’invité de Djamel Lahlou. Après, l’Iftar, les présents auront droit à une soirée avec le grand maître du chaâbi.

A l’occasion de la 28 eme veillée du mois sacré, la diaspora algérienne de Montréal aura le privilège de prendre part à un Iftar et d’assister à une soirée musicale avec le Chikh de chaabi Abdelkader Chaou. La date de gala coïncidera avec le dernier week-end de ce mois de Ramadan. L’enfant de la Casbah récitera ses tubes immortels.

Habitué des concerts au Canada, le maître du chaâbi sera accueilli, comme les années précédentes comme un véritable baume enchanteur. Les Algériens de Montréal, en particulier les amateurs du Qsid, viendront, le samedi 30 avril, apprécier et rencontrer leur idole.

L’organisateur,Djamel Lahlou, chanteur aussi, est un fan de Abdelkader Chaou. Il organise depuis des années ce genre de soirées ramadanesques typiquement algériennes. “Répondant à vos attentes, on va rehausser la qualité du manger, de sorte à ce que ce soit copieux et digne du mois de Ramadan“, s’est-il adressé aux inconditionnels fidèles de ces rencontres conviviales avec le grand Chaou.

Chaou revisitera son répertoire musical riche

En effet, après l’Iftar, garni aux plats traditionnels et autres qui seront préparés spécialement, les présents auront droit à une Qaâda musicale avec Chikh Abdelkader Chaou.

Avec son esprit vif et son sens de l’humour typiquement algérois, Chaou fait partie des artistes algérois qui ont lancé la chanson courte du style chaabi pour les fêtes de famille, les mariages notamment.

Du haut de ses 81 ans, le chanteur algérois, originaire de Tigzirt en grande Kabylie, revisitera son répertoire musical riche. Avec sa voix d’or et ses chansons phares Yel Waldin (Ô parents), chantée avec Nadia Benyoucef et Djah Rabbi Ya djirani (Mes voisins), Meriem Meriem ou encore la reprise de la chanson d’El Hasnaoui (A cheikh Amokrane).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici