Les deux candidats de l’extrême droite pour les élections présidentielles françaises prévues dans quelques jours, Marine et Le Pen et Eric Zemmour font du dossier de l’émigration leur cheval de bataille. Leurs programmes respectifs portent plusieurs propositions à même de lutter contre l’arrivée des émigrés en France. Ils promettent d’ailleurs de mettre fin à ce phénomène s’ils sont élus. 

L’une des propositions des deux candidats consiste à la suppression du regroupement familial. Un dispositif qui permet en fait à un étranger possédant un titre de séjour de faire venir sa famille en France à condition de remplir certaines conditions.

« Le regroupement familial avec une immigration venue du Maghreb et d’Afrique devient alors une immigration de peuplement. Les jeunes gens arrivent avec leurs propres mœurs et constituent des bandes », a déclaré Éric Zemmour notamment sur CNews le 22 mars 2021.

Marine Le Pen et Eric Zemmour veulent en finir avec le regroupement familial

« Je règle le problème de l’immigration avec un projet clé en main, qui contient la suppression du droit du sol, l’arrêt du regroupement familial, l’arrêt de l’acquisition automatique de la nationalité, l’expulsion des délinquants et criminels étrangers », a indiqué de son coté Marine Le Pen le 20 février sur France info.

Ces propositions ont été à maintes fois répétées par les deux candidats qui ne ratent pratiquement aucune sortie pour s’en prendre à l’émigration qui constitue à leur yeux le mal de la France. Seulement cette proposition de suspendre le regroupent familial est-il réalisable? Pa si sûr.

Une mesure bien encadrée, donc difficile à supprimer

Cela dans la mesure où, comme l’explique le site Info Migrant, « la mesure est encadrée par le droit européen, notamment dans la Convention européenne des droits de l’Homme ou encore la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. Elle est aussi régie par la Constitution française, dans le cadre de la garantie des droits des étrangers à mener une vie familiale normale ».

Ainsi la suppression du regroupement familial, tel qu’il est proposé par les deux  candidats, est considérée comme contraire au droit au respect de la vie familiale. Pour la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), « le regroupement familial doit être accordé au cas par cas ; il n’a pas besoin d’être systématique, mais il ne peut pas être systématiquement refusé ».

1 COMMENTAIRE

  1. c’est grace au regroupement familiale qu’a bénéficié son père que éric zemmour est né en france et qu’il y vive. mais comme dirait l’autre, lui et la célibataire le pen ne font qu’une paire de ratés et qui ne savent plus ou donner de la tete. je leur suggère de s’installer dans la ville franco-algérienne  » Marseille  » et de faire fusion de leurs deux mouvements. à la rigueur ils peuvent se rencontrer au quotidien et cela fera un monde. du ghachi comme on dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici