samedi, octobre 16, 2021

Kabylie : Qui est Djamel Bensmaïl, «présumé pyromane», brûlé à LNI ?

Articles Similaires

L’Algérie est encore une fois, sous le choc. L’artiste Djamel Bensmaïl, suspecté d’avoir allumé les feux, a été lynché à mort par une foule en colère, à Larbàa Nath Irathen, en haute Kabylie.  

L’homme se révèle être un bénévole venu de Miliana, aider la population sinistrée suite aux incendies meurtriers qui ravagent la Kabylie depuis lundi. En effet, selon les témoignages de ses amis et proches, Djamel Bensmaïl est un bénévole très connu dans sa région, venu en Kabylie pour aider.

Frère cadet de l’homme politique Khaled Bensmaïl

Le jeune homme, âgé de 35 ans, est le frère cadet de l’homme politique Khaled Bensmaîl, ancien secrétaire général du MDA. Le défunt était un peintre et un artiste qui jouait de la guitare.

Selon des témoignages, le suspect avait été arrêté et remis à la police. Mais un groupe de jeunes en colère a poursuivi les suspects jusqu’à la cours du commissariat de police.

La scène a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux. Les images montrent une foule en colère qui parvient à extraire le présumé pyromane du fourgon de la police. Il sera ensuite lynché à mort. Certaines sources affirment que son corps a été ensuite brûlé et exposé au centre ville de Larbaa Nath Irathen, devant la statue de Abane Ramdane.

Appels à la sagesse

Cet acte condamnable a suscité une vague de colère et d’indignation parmi la population locale. Une délégation de notables de Larbàa Nath Irathen devraient se rendre à  Meliana, présenter des excuses à la famille du jeune tué. Des appels à la sagesse ont été lancés, pour éviter empierrement de la situation.

Ce nouveau drame vient s’ajouter au deuil des habitants, qui vivent une situation cauchemardesque depuis 3 jours. Des incendies meurtriers d’origine criminelle, ont ravagé des villages entiers causant des dizaines de morts et des centaines de blessés.

La localité de Larbàa Nath Irathen est la région la plus touchée par les feux. Plusieurs villages ont été évacués vers Tizi Ouzou. Les incendies ont ravagé maisons, véhicules, biens et des centaines d’hectares de forêts.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernier article