Sur fond de crise diplomatique entre les deux pays, les ministres français et algérien des Affaires étrangères ont eu un «échange de courtoisie», mardi 26 octobre à Kigali. C’est Jean-Yves Le Drian qui a révélé à l’AFP, la tenue de cette rencontre en marge d’une réunion de pays membres de l’Union européenne et de l’Union africaine.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, indique avoir eu un bref échange avec son homologue algérien, Ramtane Lamamra. «Je l’ai croisé, nous avons eu un échange de courtoisie», a-t-il révélé à l’AFP.

Selon le chef de la diplomatie française, les deux hommes ont notamment évoqué la situation politique en Libye et le processus de transition, qui sera discuté lors de la conférence internationale le 12 novembre à Paris.

Une rencontre éclaire dans le contexte d’une crise diplomatique

Cette rencontre éclaire intervient dans le contexte d’une crise diplomatique entre les deux pays, après les propos graves d’Emmanuel Macron tenus lors d’une rencontre avec des « descendants de protagonistes de la guerre d’Algérie ». Le président français qui avait associé le processus de la création de l’Algérie en tant qu’État et nation au colonialisme français. Le chef de l’Etat français était  allé jusqu’à s’interroger sur l’existence d’une «nation algérienne avant la colonisation française».

Les autorités algériennes ont riposté par le rappel de l’ambassadeur algérien à Paris et l’interdiction de l’espace aérien aux avions militaires français. Ramtane Lamamra avait dénoncé une «faillite mémorielle» du président français et appelé les dirigeants français à «décoloniser leur propre histoire».

L’Elysée a de son côté appelé au «respect» de sa souveraineté par Alger, après une déclaration de  l’ambassadeur d’Algérie en France appelant la diaspora algérienne à «constituer un levier de commande» pour intervenir dans la «vie politique française».

Lire sur Algérie-Expat : « L’Algérie nous insulte tous les jours » : Marine Le Pen en veut à Macron

2 Commentaires

    • tant mieux !!! un gosse et sa grand-mère  » il lui a dit qu’il ne dormirait plus avec elle, elle lui a riposté : tant mieux, comme ça je dormirais tranquille, tu m’évites tes pètes « . qu’il y ait un divorce , c’est bien !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici