Le président français, Emmanuel Macron, vient de faire une nouvelle annonce historique au sujet de la guerre d’Algérie.Au nom de la France officielle, Macron demande pardon aux Harkis et leur promet reconnaissance et de réparation.

Emmanuel Macron a reconnu officiellement,  le tort de la France envers ces supplétifs de l’armée française en Algérie. Selon lui, ils sont environs 200. 000 harkis à avoir coopéré avec la France contre leurs propres compatriotes algériens, durant la guerre de libération nationale (1954-1962).

Ce lundi 20 septembre 2021, la France officielle reconnait  leur lâchage par les plus hautes autorités de la République et de leur long oubli par la société française. Emmanuel Macron leur demande pardon et leur promet reconnaissance et de réparation.

Un projet de loi « de reconnaissance et de réparation »

S’adressant à des représentants de harkis lors d’une réception à l’Elysée, Macron a déclare : « Aux combattants abandonnés (…), je demande pardon ».  Le président français annonce ainsi,  la présentation prochaine d’un projet de loi « de reconnaissance et de réparation ».

« Le gouvernement portera avant la fin de l’année un projet visant à inscrire dans le marbre de nos lois la reconnaissance et la réparation à l’égard des harkis », a-t-il précisé. rappelant qu’à la fin de la guerre de libération, l’accueil de ces Harkis en France « ne fut pas digne » et la moitié d’entre eux furent « parqués dans des camps ».

« Ce fut le terrible sort des harkis, exclus, assujettis, empêchés, français toujours, bannis de leur sol natal, bafoués sur leur sol d’accueil », a lâché Emmanuel Macron.

40 millions d’euros sur quatre ans

Selon des experts, cette nouvelle loi, qui devrait être votée avant la fin de la session parlementaire en février 2022, visera à mettre en place une commission qui se chargera d’étudier les demandes de réparation des anciens combattants et de leurs enfants et petits-enfants qui vivent dans la précarité.

A rappeler qu’en 2018, la secrétaire d’État aux Armées en France, Geneviève Darrieussecq avait présenté un « plan Harkis » comprenant le déblocage de 40 millions d’euros sur quatre ans pour revaloriser les pensions des anciens combattants et venir en aide à ceux de leurs enfants qui vivent dans la précarité.

Article précédentJS Kabylie : Karim Ziani désigné nouveau directeur sportif ?
Article suivantLogements LPP en Algérie : Une nouvelle solution bancaire pour les bénéficiaires

1 COMMENTAIRE

  1. pour ceux qui glorifient ceux qui ont trahi leur pays, leurs famille, leurs voisins, leurs amis, nous leurs disons vous perdez la raison populaire et c’est vrais, vous gagnez la raison d’état. entre les deux raisons il y a l’essentiel qui la mémoire. vous, vous ne pouvez pas avoir raison.
    -gloire aux Martyrs de la Révolution Algérienne !
    -que vive le peuple algérien dans la paix et la prospérité !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici