A une semaine du second tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron reçoit le soutien de la plus grande institution de l’Islam en France. Ce vendredi, le Directeur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-eddine Hafiz appelle à voter pour Macron.

Le Directeur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-eddine Hafiz, a appelé au vote pour Emmanuel Macon. La déclaration est diffusée dans une vidéo publiée sur la page Facebook officielle de la mosquée de Paris.

“Nous n’avons pas le droit d’hypothéquer l’avenir de nos enfants. De rester des témoins négatifs sur une catastrophe politique imminente, votons pour Emmanuel Macron”, a déclaré le premier responsable de cette institution religieuse. C’est un message clair en guise de soutien au président-candidat lors du deuxième tour de l’élection présidentielle française prévu pour le 24 avril.

Chems-eddine Hafiz répond à Marine Le Pen

Chems-eddine Hafiz a en effet déclaré que le vote était la seule solution pour couper la route à l’extrême droite, qui menace les musulmans de la France. Cet appel vient, faut-il le préciser, en réponse à la concurrente d’Emmanuel Macron, Marine Le Pen, qui a promis d’intervenir directement dans le culte musulman.

Marine Le Pen veut, en outre, interdire le voile dans les rues et tous les lieux ouverts au public et d’arrêter l’abattage d’animaux selon le rite islamique si elle est élue. Ainsi, la mise en oeuvre d’un programme d’exclusion et de discrimination de la candidate de l’extrême droite serait fatal pour les musulmans de France. Et c’est ce que veut éviter la Grande mosquée de Paris.

Première communauté musulmane de France

Contrairement aux positions de Marine Le Pen, Emmanuel Macron est plutôt adepte d’une politique migratoire ouverte pour une France multiculturelle et de diversité. Ainsi, les musulmans pourront vivre en symbiose avec les autres communautés qui composent la société française, d’où le soutien du Directeur de la mosquée de Paris.

Pour rappel, Me Chems-eddine Hafiz est un avocat d’origine algérienne. Il a accédé au poste de Recteur de la Grande mosquée de Paris en 2020, en succédant à Dalil Boubakeur qui a démissionné après 28 ans à la tête de la plus ancienne mosquée en France. Aussi, traditionnellement, la communauté algérienne, ou d’origine algérienne, qui représenterait, environ trois millions de personnes, est la première communauté musulmane de France.

Le culte musulman en France financé par l’Algérie !

Les Algériens se déclarent “très attachés au rôle de la Grande Mosquée de Paris comme symbole de l’islam en France, et pas seulement d’un islam algérien”. Cela renseigne sur la coopération entre l’Algérie et la France qui est de longue date.

L’Islam d’Algérie est historiquement bien implanté en France et la gestion de ses institutions sont partiellement financées par les pays d’origine des fidèles, dont l’Algérie.

Ainsi, le financement par l’Algérie des associations et lieux de culte musulmans en France est indirect, puisqu’il s’effectue dans le cadre d’un accord entre une commission des affaires religieuses en Algérie et la Grande Mosquée de Paris.

Selon les chiffres de 2018, l’Algérie se place à la troisième position dans le financement des mosquées françaises et verse pas moins de 2 millions d’euros à la France.

Article précédentSanté : un Algérien dans le top 50 du classement Forbes
Article suivantL’inventeur algérien Belgacem Haba a des projets pour l’Algérie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici