Les annonces et les promesses d’Emmanuel Macron envers les Harkis de la guerre d’Algérie, ne cessent de faire  réagir en France et en Algérie. Mardi, la députée des Alpes-Maritimes, Michèle Tabarot a vivement critiqué le président français qui selon elle, est en train de se lancer « dans une grande opération de séduction », en vue des élections.

L’ancienne maire du Cannet-Rocheville qualifie Emmanuel Macron de «  chantre de la repentance », pointant une « duplicité flagrante ».

« Il a ignoré toutes les demandes de geste de reconnaissance envers les pieds-noirs, les harkis et les anciens combattants. À sept mois des élections, il fait semblant d’avoir eu une prise de conscience. En réalité, le Président-candidat est lancé dans une grande opération de séduction, se servant des ors de l’Élysée pour faire campagne et multiplier les annonces généreuses, » explique-t-elle.

Michèle Tabarot rappelle qu’ « en février 2017, le candidat Macron déclarait que la colonisation avait été un crime contre l’humanité. En décembre 2017, il déposait une gerbe au monument des martyrs du FLN. En septembre 2018, il reconnaissait la responsabilité de l’État dans la disparition de Maurice Audin. Enfin, en mars 2021 […], il reconnaissait aussi la responsabilité de l’État dans la mort d’Ali Boumendjel. »

Ainsi, la femme politique aux origines algériennes appelle le président français à « prouver sa sincérité en revenant sur ses propos concernant la colonisation et en renonçant officiellement à commémorer les accords d’Evian, » qui est, selon elle,  « symbole de la tragédie endurée par les pieds-noirs et les harkis. »

Des annonces électoralistes, selon l’ONM

Du coté algérien, aucune réaction officielle n’est attendue. Mais certaines parties algériennes ont dénoncé l’initiative d’Emmanuel Macron à l’image de l’Organisation nationale des moudjahidine.

L’ONM a estimé que les annonces de Macron « devraient être inscrites dans le contexte de l’avant-campagne électorale (pour la présidentielle française)».

« C’est pour la consommation interne, mais, pour nous, il s’agit d’un autre acte provocateur depuis nos demandes d’excuses et de réparation concernant les crimes de la colonisation », a indiqué le patron de l’ONM, Mohamed Ali Aboughezala.

1 COMMENTAIRE

  1. Hommes
    Armés
    Renégats au
    Kalot de l’
    Indignation

    c’est ce que cela veut dire le mot harki, créé par les algériens pendant la révolution armée. c’est faut ce qu’avancent l’armée française sur la définition du mot. Harki n’est un membre d’une haraka, bien au contraire c’est un traitre à la nation.
    Gloire aux Martyrs de la Révolution Algérienne 1954 – 1962 !
    Gloire aux Martyrs du Devoir de la décenie noire !
    Que vive le peuple algérien dans la paix et la prospérité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici