Le compte à rebours pour la fin du mois de carême 2022 a été lancé cette semaine. Les musulmans ne sont plus qu’à une dizaine de jours de la fête de l’Aïd el-Fitr qui marque l’aboutissement du mois sacrée.

Entamé le 2 avril dernier, le Ramadan devrait donc arrivé à son terme le 1 mai prochain. Par conséquent le premier jour de l’Aïd el-Fitr devrait intervenir le 2 mai.

D’ailleurs des associations, instances théologiques et autres astronomes ont retenu cette date pour la célébration de cette fête religieuse qui marque la fin du mois de carême. En Algérie, au Maroc, en France mais aussi au Canada et dans plusieurs autres pays, le premier jour de l’Aid sera célébré le 2 mai prochain, selon ces instances.

Cela dit, le différents pays doivent attendre la nuit du 29e jour du mois sacré pour se prononcer officiellement sur la date de célébration de la fête. C’est lors de ce qu’on appelle la nuit de doute qu’on détermine en effet la date exacte de l’Aïd el-Fitr.

La nuit du doute

En Algérie et dans les autres pays musulman, des commissions sont installées pour guetter la naissance de nouvelle lune. Si le croissant est observé, le premier jour de l’Aïd el-Fitr sera célébré le lendemain, sinon il sera décalé d’une journée.

Par conséquent, les fidèles seront appelés à observer une autre journée de jeune. Cette année donc, cette fameuse nuit du doute devrait intervenir samedi 30 avril correspondant au 29e du ramadan.

Aïd el-Fitr 2022, la date prévue

Selon les prévisions astronomiques, la nouvelle lune ne sera observée donc que le 1er mai.« Le premier jour du mois de Chawwal 1443 (jour de la Fête d’el-Fitr) correspondra au lundi 2 mai 2022, », prévoit à ce titre le Conseil théologique musulman de France (CTMF).

Ainsi, cette année les Algériens ainsi que bon nombre de musulmans auront jeûner 30 jours contrairement au Maroc à titre d’exemple qui n’auraient jeûné que 29 jours dans la mesure où le ramadan n’a commencé dans ce pays que la 3 avril. A moins que le croissant ne sera pas observé lors de la nuit de samedi et dans ce cas, l’Aid sera donc célébré lundi 3 mai au Maroc.

Il y a lieu de signaler en fait que le premier jour du ramadan et le jour de l’Aïd el-Fitr différent généralement d’un pays à un autre à cause de la situation géographique.

Qu’est ce que donc l’Aïd el-Fitr ?

l’Aïd el-Fitr également appelée « aïd esseghir » est une fête religieuse qui marque la fin du mois de carême. Elle intervient le lendemain du dernier jour du ramadan. Elle constitue une consécration pour les fidèles qui se sont abstenus de boire et de manger notamment durant les journées du mois de carême.

Elle est célébrée le premier jour du mois de de chawwal. La fête consacre un nouveau départ pour une nouvelle année pour les fidèles qui ont purifié leurs âme durant le mois de ramadan. En somme, l’Aïd el-Fitr est tout simplement la fête de la fin du mois de carême.

Ainsi cette fête est célébrée en apothéose dans les quatre coins de la planète. Comme le veut la traditions, les musulmans se dirigent dès l’aube à la mosquée pour effectuer la prière de l’Aïd. Après quoi ils s’échangent les vœux de bonheur et prospérité.

Les expressions des meilleurs vœux

« Aïd Moubarak Saïd »

« Aïd Moubarak Saïd, que Dieu accepte votre jeûne et vos prières ».

« Aïd Moubarak Saïd à vous et à toute votre famille, que Dieu vous bénisse et exauce vos vœux les plus chers ».

« Aïd Moubarak, meilleurs vœux de santé et de bonheur ».

Les traditions pour célébrer l’Aïd el-Fitr

Par ailleurs les fidèles sont appelés à verser la zakat el-Fitr (l’aumône) dont le montant est fixé chaque année par les servies concernés de chaque pays. En Algérie, la somme est arrêtée cette année,  à 120 dinars pour chaque personne.

Ainsi, le père de famille sera dans l’obligation de verser la somme englobant l’ensemble des membres de son foyers à un démuni. A titre d’exemple, un père dont la famille est composée de 4 membres doit offrir 480 dinars à un nécessiteux de son choix.

Les morts ne sont par ailleurs, pas oubliés lors ce rendez-vous, puisque des familles entières se rendent aux cimetières pour se recueillir sur les tombes de leurs proches décédés.

l’Aïd el-Fitr, c’est aussi la fête pour les enfants

L’Aïd el-Fitr est aussi la fête des enfants qui mettent à l’occasion des nouveaux habits que leurs parents leur achètent. Des cadeaux constitués généralement de jouets leur sont également offerts pour la circonstance.

Il y a lieu de signaler par ailleurs, que durant cette fête qui dure généralement deux jours, les femmes se mettent à préparer des gâteaux et des confiseries participant ainsi à imprimer une ambiance festive pour cet événement.

Un événement qui présente, il faut le dire, une autre saignée pour le portefeuille des pères de familles en ces temps de flambée de prix tous azimuts. En Algérie, les petites bourses, les salariés et autres fonctionnaires ne peuvent pas faire face aux dépenses de l’Aid. Pour espérer répondre aux besoins de cette fête, ces derniers sont appelés à s’endetter.

En Algérie, c’est aussi la saignée pour le portefeuille

Il y a lieu de signaler que certains commerçants pour ne pas dire la plus part d’entre eux profitent de ce genre d’occasion pour s’enrichir. Ainsi, pour vêtir un enfant avec de nouveaux habit, il faudra une coquette somme d’ au moins de 8 000 voire 10 000 dinars. Avouons que c’est excessivement exagéré pour un salarié dont la mensualité ne  dépasserait pas les 30 000 dinars. Que dire alors d’un simple ouvrier qui a une famille nombreuse à la charge?

C’est dire en somme que l’Aïd el-Fitr a quelque peu perdu de son charme d’autant pour une grande partie de la société algérienne.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici