L’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE) a alerté sur la commercialisation d’une sauce importée contenant de la viande de porc. L’organisation appel les autorités à intervenir pour  arrêter la vente de cette sauce Bolognaise portant la marque « Barilla ».  

Dans une mise en garde publiée vendredi 22 octobre, l’APOCE indique que les services de contrôle ont été informés et devraient intervenir « incessamment ». Les consommateurs sont également, appelés à faire preuve de vigilance et de signaler la présence de ce produit sur le marché.

L’organisation s’interroge sur le rôle des commerçants dans le contrôle et la vérification des composants des produits mis en vente.

L’Organisation rappelle les consommateurs et les commerçants qu’ils peuvent signaler ce genre de produits et tout dépassement dans le domaine commercial, via son application « Acheki». Développée par l’APOCE, l’application permet de faciliter la communication entre le citoyen et les instances compétentes, le consommateur étant désormais en mesure de signaler tout dépassement observé concernant les différents types de produits ou de services prodigués, et ce de par la possibilité de se renseigner.

Fraude effrayante

Jeudi dernier, l’APOCE a vivement dénoncé une fraude effrayante découverte dans la ville d’Oran.  Il s’agit de l’utilisation d’une « poudre de conservation de cadavres dans les merguez et de le viande hachée ». L’organisation fait état de la commercialisation de ce produit en grande quantité par un propriétaire d’une boucherie.

La substance utilisée est une poudre appelée « l’eau de l’aval », notamment utilisée dans les processus de conservation des cadavres. Selon l’APOCE,  c’est un « conservateur chimique dont l’utilisation n’est pas autorisée en boucherie. Parmi les domaines d’usage, figure la conservation des cadavres ».

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici