Air Algérie au cœur d’un nouveau scandale : un steward arrêté à Londres

0
Avion Air Algérie
Avion Air Algérie

Un steward de la compagnie aérienne algérienne, Air Algérie a été arrêté samedi 4 juin à l’aéroport d’Heathrow, à Londres en Angleterre. C’est ce qu’a rapporté le journal arabophone El Khabar, citant une source de l’Etablissement de gestion de services aéroportuaires d’Alger.

Encore une fois la compagnie aérienne, Air Algérie se trouve au cœur d’un énième scandale. Un de ses employés a été arrêté au niveau d’un aéroport étranger. Un incident qui n’honore pas du tout, l’entreprise publique et qui ternit son image sur la scène nationale et internationale.

Répondant au nom de Rabah. L, cet employé, un steward, a été appréhendé en effet, à son arrivée à l’aéroport de Londres-Heathrow. Il était certainement de service puisqu’il était arrivé à bord d’un avion de la compagnie algérienne. Quoi qu’il en soit, ce dernier a trouvé des éléments des services de sécurité britanniques à son attente et l’ont invité à les suivre dès qu’il avait mis les pieds sur terre.

Selon la même source, l’agent d’Air Algérie a été arrêté pour être entendu dans le cadre d’une enquête qui serait liée au recel et au trafic de smartphones et autres objets de valeurs. Il s’agirait de d’objets qui auraient été volés en France.

L’arrestation a t-elle un lien avec l’affaire éclatée à Rennes en octobre 2021 ?

Cette arrestation sera-t-elle donc liée à l’affaire qui a éclaté le mois d’octobre 2021 et dans laquelle étaient cités quatre stewards d’Air Algérie et contre lesquels un mandat d’arrêt international a été lancée ? Tout porte à croire que oui.

Pour rappel les faits de cette affaire remontent à l’été 2020, selon un communiqué rendu public le mois d’octobre dernier par le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc. Suite à de nombreux vols de téléphones portables ainsi que d’autres objets, une enquête a été enclenchée par les services de sécurité. Les enquêteurs n’ont pas mis beaucoup de temps à découvrir l’existence de la filière qui était derrière ces vols.

Le réseau a été démantelé le 7 octobre dernier, avait précisé la même source. Composé de plusieurs personnes, celui-ci, s’est-il avéré, procédait à l’envoi des téléphones volés en Algérie avec la complicité de quatre stewards d’Air Algérie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici