Un scandale a éclaté dans l’école primaire Thamer-Saïd, située dans de la commune d’Aïn-Oulmane à Sétif. Le directeur de cet établissement a été mis en examen jeudi 28 octobre pour agression sexuelle sur mineur. L’homme, âgé d’une quarantaine d’années, était activement recherché par les services de sécurité après des soupçons d’abus sexuels perpétrés sur une élève de 9 ans.

Le père d’une écolière a porté plainte contre le directeur de l’école primaire Thamer-Saïd. Selon les informations du quotidien arabophone Echorouk, le plaignant a produit un certificat médical prouvant l’agression de sa fille inscrite dans ledit établissement.

Accusé d’attentat à la pudeur et d’agression sexuelle sur mineur, le directeur de l’école était en fuite après avoir été convoqué par la police pour être auditionné. Les services de sécurité ont réussi à l’arrêter après quelques jours de cavale. Jeudi dernier, après avoir entendu les deux parties, le juge d’instruction a décidé de placer le prévenu en détention provisoire en attendant son procès.


Selon le quotidien francophone Le Soir d’Algérie, le directeur de l’école primaire Thamer-Saïd a été convoqué lundi 18 octobre, par sa hiérarchie, pour des soupçons d’attouchements sexuels sur des élèves inscrites dans son établissement. Le quadragénaire a nié les faits qui lui sont reprochés et a affirmé que « c’était juste des attitudes d’affection envers ses élèves ». Il a été aussitôt suspendu à titre conservatoire par la Direction de l’éducation de la wilaya de Sétif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici