Un sans papier algérien a été retrouvé mort, pendu dans sa cellule dans la prison de Riom, commune relevant du département Puy-de-Dôme, en France. Les services de sécurité qui ont enclenché une enquête pour élucider cette affaire privilégient la piste du suicide, selon la presse locale. 

Des centaines de jeunes algériens rejoignent l’Europe et plus particulièrement la France en quête de meilleure vie. Malheureusement pour un certain nombre d’entre eux, ils découvrent à leur dépends, que l’Hexagone est loin d’être le paradis espéré.

Pour subvenir à leur besoins, ils s’adonnent à de petits métiers. D’autres deviennent proie facile pour la délinquance et à des actes de banditisme. Ces derniers finissent pour la plus part en prison avant d’être expulsé en Algérie.

C’est le cas peut-être de ce jeune qui a été retrouvé mort dans sa cellule le 29 mai dernier. Selon les éléments d’informations fournis par des sources médiatiques locales, ce ressortissant algérien était en effet, un sans papier. Aucune information n’a été donnée concernant les circonstances encore moins sur les motifs de son arrestation.

Le suicide, la piste privilégiée

Le jeune émigré, âgé de seulement 26 ans, a été découvert dans la matinée de cette fatidique journée de dimanche vers 10h, pendu avec une ceinture accrochée aux barreaux de sa cellule, précisent les mêmes sources. Celles-ci affirment que le suicide est la piste privilégiée par les enquêteurs. Pourtant, le jeune algérien est libérable le mois de juillet prochain après avoir purgé sa peine.

Qu’est-ce qui l’avait donc, pousser à commettre cette acte fatal ? Et qu’est-ce qui a fait que les services de sécurité pensent qu’il s’est suicidé ? se demanderait-on certainement. Selon les mêmes sources, le jeune algérien allait être expulsé en Algérie dès sa sortie de prison. Peut-être qu’il n’avait pas accepté son expulsion ?

Les mêmes médias, citant des sources policières, indiquent que le ressortissant algérien avait déjà tenté de mettre fin à ses jours en avalant le 28 mai des piles. Il a été cependant secouru et transporté à l’hôpital. La deuxième tentative aura été ainsi fatale pour lui.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici