Un autre Algérien a été tué par balle à Marseille au sud de la France. Il s’agit d’un jeune, âgé de 30 ans, originaire de la wilaya de Khenchela, ont rapporté plusieurs sources médiatiques mardi 2 novembre. Cet énième crime ciblant des ressortissants algériens dans cette ville a été enregistré dans la nuit du 31 octobre dernier, indiquent les mêmes sources.

La ville de Marseille n’en finit toujours pas avec la violence et les actes de banditisme. La localité a été encore secouée par un autre crime perpétré dans la nuit du 31 octobre dernier. Encore une fois, la victime est un ressortissant algérien.

Répondant au nom de Said. S, le ressortissant algérien a été surpris en plein rue par un individu qui arrivait à bord d’un scooter, indiquent des sources médiatiques concordantes qui ont relié l’information mardi 2 novembre. Arrivé à sa hauteur, l’individu a tiré à bout pourtant sur lui le touchant avec plusieurs balles du calibre 9mm.

Le meurtrier a pris aussitôt la fuite vers une destination inconnue. Les sapeurs-pompiers, qui ont arrivés quelques minutes plus tard sur les lieux, n’ont rien pu faire pour le trentenaire algérien qui a trouvé la mort sur le coup. Les services de sécurité ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes du meurtre et tenter d’arrêter le criminel.

18e victime originaire d’une même wilaya d’Algérie

Selon des sources concordantes, le mobile de ce meurtre serait lié à un règlement de compte. Le jeune homme aura été le 18e ressortissant algérien originaire de la wilaya de Khenchela, situé à l’est de l’Algérie, qui a été tué en France depuis 2018.


Plus d’un parmi les habitants de cette wilaya résidant à Marseille veulent certainement comprendre les raison de ces meurtre en série. Les services de sécurité de la ville du sud de la France devraient peut-être se pencher sur cette saisissante réalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici