Paris : un Algérien originaire de Kabylie meurt dans la foire de trône

0
un Algérien meurt dans la foire de trône
un Algérien meurt dans la foire de trône

Le jeune homme qui a perdu la vie dans la nuit de vendredi à samedi après avoir été percuté par le wagon d’une attraction de la Foire du trône de Paris, en France est un ressortissant algérien. Répondant au nom de Sayad Ghilas, la victime est originaire du village Ath Koufi, dans la commune de  Boghni dans la wilaya de Tizi-Ouzou, en Kabylie.

L’information a été rapportée ce dimanche 8 mai par la chaîne Berbère Télévision reprenant sur sa page Facebook, l’annonce du décès du comité du village Ath Kouffi. “Notre village est sous le choc, nous venons de perdre notre cher ami et frère Sayad Ghiles à la fleur de l’âge. C’est avec une immense tristesse et chagrin que nous venons vous annoncer son décès aujourd’hui en France suite à un accident” peut-on lire en effet dans cette annoncé publiée dans la journée de samedi.

L’incident a été enregistré en effet dans la nuit de vendredi 6 mai vers 00h 25, ont indiqué plusieurs sources médiatiques françaises. Le jeune a été mortellement percuté au niveau de la tête par une nacelle des montagnes russes, rapportent les mêmes sources. “Quand les secours sont arrivés, il était déjà mort, il a probablement été tué sur le coup”, a expliqué le porte-parole des pompiers de Paris, cités par les mêmes médias.

Boghni doublement peinée

Une enquête a été ouverte par les services de sécurité de la capitale française pour “homicide involontaire et travail dissimulé”. L’enquête tentera de déterminer les circonstances exactes de cet incident qui a été fatale pour le jeune algérien, âgé d’une quarantaine d’année.

La localité de Boghni se retrouve du coup doublement peinée, elle qui a enregistré une autre tragique disparation vendredi dernier. Un enfant de 7 ans a été en effet emporté ce jour là par les eaux d’un oued en furie suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici