Les accusés font face à de graves chefs d’inculpation. L’affaire est liée à une tentative de transfert illicite d’une grande somme en devises et de lingots d’or dans un avion d’Air Algérie. Le trésor saisi s’élève à prés de 100 milles euros et deux lingots d’or qui appartiennent à un commerçant qui se trouve en état de fuite.

Le tribunal correctionnel de Dar El Beida a annoncé ce jeudi 14 avril, le report de cette affaire à une prochaine session. En tout, sept personnes seraient impliquées dans cette affaire. Le groupe est composé d’une hôtesse de l’air d’Air Algérie, d’un agent de la police des frontières à l’aéroport international d’Alger, d’un gardien de nuit, du chef d’accueil, un taxieur clandestin et d’un bijoutier.

Les mis en cause sont poursuivis pour de lourdes accusations. Il s’agit entre autres, d’association de malfaiteurs dans le but de préparer un délit, violation de la législation douanière relative à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux de et vers l’étranger, et abus de pouvoir.

Une hôtesse de l’air d’Air Algérie découvre le trésor caché

L’affaire remonte au mois d’octobre dernier, lorsqu’une hôtesse de l’air a découvert  une importante somme d’argent en devises et une quantité de bijoux en or à bord d’un avion d’Air Algérie qui s’apprête à décoller vers Dubaï.

Plus de 96.000 euros et 3 kilo en lingots d’or dissimulés minutieusement, à bord de l’avion ont récupérés par  l’hôtesse de l’air et remis à ses responsables. La découverte a eu lieu avant le décollage de l’avion assurant un vol Alger-Dubaï.

A noter que malgré les restrictions sur les voyages et la reprise très timide des vols,  les opérations de transfert illicite de devises à l’étranger persistaient. Durant les opérations de rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger, les services des douanes ont déjoué plusieurs tentatives de transfert illicite de devises depuis et vers l’étranger. D’importantes sommes en euro et en dollar américain ont été saisies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici