USA : une Algérienne privée de son fils parce qu’elle l’a laissé seul dans la voiture

0
L'Algérienne Sabrina et son fils
L'Algérienne Sabrina et son fils

Une ressortissante algérienne a été privé de son fils depuis quelques jours aux Etats Unis d’Amérique. Pour le récupérer, elle doit mener une bataille judiciaire. Dans son combat elle peut compter sur la solidarité des citoyens qui ont exprimé leur soutien moral et matériel. 

Répondant au nom de Sabrina, une algérienne s’est retrouvée dans une situation inattendue aux Etats Unis où elle s’est établie. Elle est en effet privée de son petit enfant pour une affaire qui pouvait peut-être passer inaperçue ailleurs et qui est cependant sévèrement punie aux USA et dans d’autres pays encore.

Le seul tord que la jeune femme avait commise, était d’avoir laissé son fils dans la voiture alors qu’elle s’est rendue dans un magasin pour faire des courses. En Algérie, par exemple, ce genre d’histoire et monnaie courante. Les parents ont en effet tendance à se faire attendre par leurs enfants dans leurs véhicules.

Privée de son fils pour l’avoir laissé seul dans la voiture

D’ailleurs, faut-il le signaler, des drames ont été évité de justesse à maintes reprises. On ne se rend compte du danger auquel on a soumis les chérubins que lorsqu’on les retrouve au bord de l’étouffement.

A cause de son geste, Sabrina s’est retrouvée dans un véritable calvaire. Alors qu’elle se trouvait dans le magasin, des policiers étaient près de sa voiture et ont remarqué la présence de l’enfant tout seul dans la voiture.

Les policiers ont tout de suite appliqué la loi. Ils ont ainsi mis les sabots aux pneu du véhicule. Ils ont attendu ensuite la maman jusqu’à son retour pour qu’ils la conduise au commissariat pour s’expliquer.

Bataille judiciaire

Selon le journal arabophone Ennahar qui a rapporté l’information lundi 17 mai, l’accusée qui souffrent de plusieurs maladies chroniques, a dû passer 24  heures en prison. Elle n’est ressortie qu’après avoir payé une caution. Elle est cependant toujours privée de son fils qui lui a été pris par les autorités locales. L’enfant a placé dans un centre spécialisé. Chose qui ne semble aisée.

Poursuivie pour ” mise en danger de la vie d’autrui”, elle doit en effet mener une bataille de justice. Une bataille dans laquelle se sont mêlés pas mal de citoyens qui ont lancé une cagnotte sur les réseaux sociaux afin d’aider la jeune femme pour prendre un avocat à défendre sa cause et l’aider à reprendre son fils.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici