Une jeune femme algérienne âgée de 28 ans a été lâchement assassinée par son propre mari. L’auteur du crime serait admis en psychiatrie pour des soins. Les enquêteurs privilégient la piste d’un feminicide.

Selon le quotidien français, France Bleu, les faits remontent à dimanche, dernier. Le corps de la jeune femme qui serait selon nos sources, originaire de Bejaia, portait  des marques compatibles avec une strangulation. L’autopsie devra déterminer les circonstances exactes de ce crime, a affirmé le parquet de Toulouse.

Le corps de la jeune algérienne a été découvert dans la  matinée de dimanche 20 mars, dans un appartement de Villefranche-de-Lauragais où  le couple vivait seul et n’avait pas d’enfant. Selon les gendarmes et le parquet, il y a des fortes chances qu’il s’agisse d’un féminicide. Le corps de la jeune femme doit être autopsie.

L’époux âgé de 35 ans, était connu des services de police. Il a déjà comparu dans des affaires d’exhibition sexuelle pour lesquelles il avait été déclaré irresponsable. L’auteur est sans activité et fragile psychologiquement, il a été hospitalisé d’office, en soins psychiatriques. Il n’a toujours pas été entendu par les enquêteurs et devra faire l’objet d’une expertise psychiatrique qui déterminera son degré de responsabilité.

Le corps de la jeune femme rapatrié en Algérie

Les raisons derrière ce crime restent encore obscures, toutefois rien ne pourra justifier une telle sauvagerie à l’égard d’une épouse. Les proches de la victime auraient demandé le rapatriement de corps de le jeune femme assassinée afin qu’elle puisse reposer en paix auprès les siens.

Selon des proches de la victime, la levée du corps aura lieu ce jeudi 24 Mars  à 10h précises au CHU de Rangueil. Le départ pour l’Algérie devra se faire le samedi 26 Mars 2022 à 13h00, et l’arrivée vers 15h30 à l’Aéroport d’Alger.

Les crimes deviennent de plus en plus courant de nos jours. Les histoires choquantes et les drames font de plus en plus partie de notre environnement quotidien. Les histoires de meurtres font froid dans le dos. La France ne fait pas exception à la hausse de le criminalité ces dernières années, et la diaspora algérienne en est malheureusement elle aussi victime.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici