Un réseau international de trafic de voitures de luxe a été démantelé par les enquêteurs de la Sûreté départementale de Nantes, commune de l’ouest de la France.  Ce réseau, impliquant cinq personnes, activait en Europe puis transférait les voitures volées vers l’Algérie.

Depuis le mois de février, cinq malfaiteurs présumés, âgés de 30 à 60 ans, étaient constamment suivis par les enquêteurs de l’unité d’atteinte aux biens la Sûreté départementale de Nantes, rapporte ce mardi la radio France Bleu. Quatre personnes ont été arrêtées le 8 juin dernier, tandis que le cinquième se trouve toujours en cavale. L’opération s’est soldée par la saisie de « 27.000 euros » en liquide, tandis que le reste de « l’argent transite sur des comptes en Algérie », précise la même source.

Les quatre auteurs présumés des vols de voitures ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire pour recel en bande organisée de vol, association de malfaiteurs criminelle et faux  en écriture. Une information judiciaire a été également ouverte par le juge d’instruction chargé de cette affaire.

Les voitures volées partaient vers l’Algérie

Les enquêteurs découvrent un système criminel organisé avec des moyens sophistiqués. Les voitures étaient notamment volées en Allemagne, en Italie, en Pologne et dans d’autre pays européens. La bande, spécialisée dans la vente de véhicules d’occasion, organisait l’aspect financier et logistique du trafic via des sociétés. Les véhicules étaient stockés dans l’attente d’être expédiées vers l’Algérie.

En effet, les mis en cause délivraient des fausses factures, maquillaient des certificats d’immatriculation et s’occupaient de l’expédition via leurs sociétés respectives. Les malfaiteurs faisaient par la suite appel à des chauffeurs qu’ils payaient pour repartir avec les voitures, par bateau ou via des containers, jusqu’à l’Algérie, précise la même source.

Lire aussi – France : colère d’un avocat après le décès d’un détenu algérien

Article précédentAlerte canicule : L’Algérie menacée par un mini-dôme de chaleur
Article suivantUn franco-algérien accusé d’avoir enlevé son fils à Dubaï

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici