Une série ramadanesque a provoqué une polémique en Algérie. Il s’agit du programme Houb El Moulouk diffusé sur la chaîne Ennahar TV durant les soirées du Ramadan lequel a été d’ailleurs suspendu par l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) pour une durée d’une semaine à compter de lundi 11 avril 2022.

Le mois de ramadan est connu pour son ambiance particulière. En Algérie et peut-être dans certains autres pays musulmans, il a aussi cette particularité de booster les productions télé. Les programmes de divertissement, séries et feuilletons pullulent pour ainsi sur les différentes chaines de télévision publique et privées.

Cela dit, ce n’est cependant pas l’ensemble du programme proposé qui soit consommé sans problème. Certains d’entre eux suscitent la polémique. En fait pratiquement chaque année l’ARAV intervient pour rappeler à l’ordre des responsables d’un tel où tel média.

La série Houb El Moulouk suspendue par l’ARAV

Ce fut d’ailleurs le cas cette année encore puisque cet organisme a convoqué le directeur de la chaîne Ennahar à cause la série Houb El Moulouk, objet de controverse. Il faut dire que l’intervention de l’ARAV contre ce film était prévisible. Dès les premières épisodes, la série a en effet provoqué de vives critiques sur les réseaux sociaux à cause des scènes jugées « immorales ».

Ennahar a diffusé 9 neufs épisodes de cette série qui a été finalement suspendu lundi 11 avril sur décision de l’ARAV. C’est ce qu’ a indiqué cet organisme dans un communiqué publié dans la soirée du même lundi.

 » L’ARAV a suivi des épisodes de la série Houb El Moulouk diffusé sur la chaîne Ennahar TV durant les soirées du Ramadhan et a des scènes dont le contenu est attentatoire à la sacralité du mois de Ramadhan et aux valeurs religieuses et morales de la société algérienne », a expliqué l’Autorité de régulation de l’audiovisuel dans son communiqué.

Les explications de l’ARAV

« Après examen de la question, ajoute la même source, l’ARAV a convoqué le directeur de ladite chaîne pour présenter des explications sur ces séquences obscènes ayant suscité l’indignation de toutes les franges de la société ».

Tout en rappelant les chaines sur « l’impératif d’observer les valeurs morales et les bonnes mœurs et de contrôler au préalable leurs différents programmes », l’ARAV a décidé de « suspendre la diffusion des épisodes de la série Houb El Moulouk pour une durée d’une semaine à compter de ce lundi jusqu’à vendredi prochain », précise le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici