L’instruction dans l’affaire « Future Gate » où est impliquée Numidia Lezoul est bouclée. La date du procès est fixée. Selon le site arabophone Ennahar, les accusés dans l’affaire d’escroquerie au visa d’étude seront jugés le 12 mai prochain.

Selon la même source, les revenus seront présentés devant le tribunal correctionnel de Dar El Beida le 12 mai prochain. Le juge d’instruction a bouclé son enquête dans l’affaire « Future Gate ».  Il a ainsi, décidé le renvoi du dossier en devant la section correctionnelle. Il a ainsi, décidé de la requalification des faits de « criminels » à « délits ».

À noter qu’au cours de l’instruction, plusieurs graves accusations qui ont été retenues contre les prévenus, ont été abandonnées. Notamment celles liées au blanchiment d’argent en utilisant des facilités garanties par l’activité bâtie, association de malfaiteurs et escroquerie en bande organisée et traite de personnes dans le cadre d’un groupe criminel organisé à caractère transnational.

Ainsi, Numidia Lezoul, Rifka, Stenley et les autres accusés dans l’affaire feront face à des accusations allégées. Elles sont liées au délit d’escroquerie au public, violation de la législation et de la réglementation relatives au change et aux mouvements de capitaux depuis et vers l’étranger, faux et usage de faux dans des documents bancaires, faux et usage de faux dans des actes administratifs.

11 personnes impliquées dans l’affaire

La chambre d’accusation de la cour d’Alger a rejeté la semaine dernière, la demande de libération provisoire de Numidia Lezoul et des autres accusés dans l’affaire « Future Gate ». Au total, onze personnes dont quatre influenceurs algériens, sont impliquées dans cette affaire qui n’a pas livré tous ses secrets.

L’agence fictive Future Gate avait grassement payé des influenceurs algériens, à l’image de Numidia Lezoul, Rifka et Stanley afin d’attirer des jeunes étudiants dans le piège. L’agence a exigé des sommes d’argent colossales aux étudiants pour avoir des visas d’études en Ukraine et dans d’autres pays, comme la Russie et la Turquie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici