Alors que la situation sanitaire devient de plus en plus inquiétante en Algérie, le gouvernement algérien a décidé d’imposer de nouvelles mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans le pays.

L’Algérie a décidé, ce dimanche 25 juillet, de prendre de nouvelles mesures afin de lutter contre la hausse du nombre de cas de Covid-19 dans le pays. Il s’agit notamment du réaménagement et la reconduction du confinement partiel à domicile de 20h00 jusqu’au lendemain à 06h00 heures du matin, à compter de lundi 26 juillet, au niveau de 35 wilayas du pays.

En plus du confinement partiel, les hautes autorités du pays ont décidé d’interdire, pour une période de 10 jours, l’accès aux « espaces récréatifs de loisirs et de détente, des lieux de plaisance et les plages au niveau des wilayas concernées par la mesure de confinement partiel à domicile ».

Voici les plages fermées en Algérie

Cette décision va toucher 10 wilayas concernées par le confinement partiel et qui sont : Tlemcen, Aïn Témouchent, Oran, Mostaganem Tipaza, Alger, Boumerdès, Tizi Ouzou, Bejaïa et Jijel. Les plages dans ces wilayas resteront fermées durant au moins 10 jours aux estivants.

Les plages non fermées cet été

Selon le même communiqué du Premier ministère, quatre wilayas du littoral algérien resteront accessibles, du fait qu’elle ne sont pas concernées par les mesures du confinement partiel. Il s’agit des wilayas de l’est algérien : Skikda, Annaba, El Tarf et de la wilaya de Chlef à l’ouest du pays.

Lire aussi : Reconfinement, fermeture des plages… : L’Algérie annonce de nouvelles mesures

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici