Le message codé d’un sans-papier algérien à Amine Gouiri

0
Amine Gouiri
Amine Gouiri

Un sans papier algérien a profité du déroulement du match des moins de 23 ans entre l’équipe de France et son homologue de la Serbie qui s’est ténu jeudi dernier à Grenoble, la ville où il réside pour passer un message au joueur franco-algérien, Amine Gouiri.

Pour ce faire, le clandestin algérien a pénétré sur la pelouse et a interpellé l’attaquant de l’OGC Nice. Il faut dire que ce jeune a prit un gros risque dans la mesure où il est un sans papier et risquait ainsi des mesures radicales à son encontre. ” A ce moment là je n’ai pas pensé à mon avenir”, s’est-il confié au journal Echorouk qui a rapporté l’information samedi 4 juin.

Répondant au non de Imad Ouled Brahim, celui-ci est originaire de la wilaya d’Oran. Il a rejoint la France il y a près d’une année en empruntant un des navires de fortune dans le cadre d’une émigration clandestine. Depuis il s’est installé à Grenoble.

Il interrompt un match pour passer son message

Il est un amoureux du football. Il est ainsi fan du Mouloudia d’Oran et aussi de l’équipe d’Algérie. A l’instar de beaucoup d’autres algériens il rêve de voir le joueur de Nice, Amine Gouiri porter les couleurs des verts, bien que ce dernier a opté pour l’équipe de France.

On jouait donc la 37′ de ce France-Serbie, lorsque ce jeune a fait irruption sur le terrain obligeant d’ailleurs l’arbitre d’interrompre le match. Imad s’est dirigé directement vers Amine Gouiri à qui il a signifié que l’Algérie demeure son pays. Il l’a invité par ailleurs à changer sa nationalité sportive pour défendre les couleurs de l’équipe algérienne.

Le haraga algérien n’a cependant pas tardé à être maitrisé par les stadiers qui l’ont remis aux service de sécurité qui l’ont ensuite arrêté et conduit au commissariat. Le sans papier algérien s’en est cependant plutôt bien sorti puisqu’il n’a écopé que d’une amende avant sa libération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici