Le recours introduit par fédération algérienne du football (FAF) contre l’arbitre du match Algérie-Cameroun disputé mardi 29 mars dernier sera examiné prochainement par la fédération internationale du football. C’est ce qu’a indiqué la FAF dans un communiqué rendu public dans la soirée de mardi 5 avril. 

La fédération internationale du football s’est prononcé officiellement sur la recours introduit la FAF au sujet du match retour des barrages qualificatifs pour le mondial 2022. Cette réclamation a été formulée le 31 mars dernier.

« La Fédération Algérienne de Football (FAF) a introduit auprès de la Fédération internationale de football association (FIFA) un recours à l’encontre de l’arbitrage scandaleux ayant faussé le résultat du match barrage retour Algérie-Cameroun disputé le 29 mars 2022 au Stade du Chahid Mustapha Tchaker de Blida. » a indiqué alors la FAF dans un communiqué.

Le recours examiné le 21 avril

« La FAF est déterminée à user de l’ensemble des voies légalement permises pour se faire rétablir dans ses droits et rejouer la rencontre dans des conditions garantissant l’honnêteté et l’impartialité de l’arbitrage. La FAF demande également l’ouverture d’une enquête par les organes de la FIFA pour faire toute la lumière sur l’arbitrage du match Algérie-Cameroun. », a expliqué la même source.

Il a fallu donc près d’une semaine pour que l’instance présidée par Gianni Infantino se prononce enfin sur ce recours. Dans une correspondance adressée à la FAF, celle-ci a affirmé que cette réclamation sera examinée le 21 avril prochain. C’est ce qu’a indiqué en effet mardi 4 avril, la FAF dans un communiqué rendu public sur son site.

L’Algérie retient son souffle

« La Fédération algérienne de football informe que la réclamation qu’elle a introduit auprès de la FIFA sera soumise à la Commission de discipline pour examen et décision le 21 avril 2022. », peut-on lire dans le communiqué.

Les supporteurs algériens qui n’ont pas cessé de crier au scandale depuis la fin de cette fameuse rencontre, devront certainement applaudir cette nouvelle. Un brun d’espoir en fait pour eux qui réclament depuis le 29 mars dernier, que le match soit rejoué.

Ce n’est pas dit cependant que cela est acquis. Ils devront ainsi attendre la 21 avril pour connaitre le sort à réserver à cette réclamation. En attendant cette date, c’est tout le peuple algérien qui retiendra son souffle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici