Le nouveau président de la JSK, Yazid Yarichène a réagi ce dimanche à l’information selon laquelle sa concession automobile a fait l’objet d’un acte de vandalisme, le samedi 21 septembre, à Marseille.

Yazid Yarichène a en effet confirmé, ce dimanche, lors d’une conférence de presse, que ses locaux à Marseille ont été vandalisés et la voiture de sa secrétaire incendiée. La phrase « tu es mort », a été taguée à la peinture sur le rideau métallique de son établissement. « La scène a été filmée par les caméras de surveillance et la police française a ouvert une enquête », a-t-il ajouté.

Cet incident survient dans un contexte particulier. En effet, une bataille juridique oppose Yazid Yarichène à son prédécesseur à la tête de la JS Kabylie. Le tribunal de Tizi-Ouzou a rendu son verdict, le mercredi 16 septembre, intimant l’ordre au désormais ex-président Cherif Mellal de quitter le siège du club, mais ce denier entend faire appel de la décision de justice ce dimanche.

L’ordonnance d’expulsion émise à son encontre serait « temporaire », selon Cherif Mellal. Après avoir énuméré une « série d’irrégularités » entachant l’intronisation de son successeur, il a assuré qu’il  reviendra « dans les prochains jours » et qu’il ne cédera jamais face à cette nouvelle direction « discréditée et rejetée par l’ensemble des supporteurs ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici