Le match Algérie-Cameroun disputé mardi 29 mars dernier dans le cadre des éliminatoire de la coupe du 2022 aura été incontestablement le match de toutes le rumeurs de l’histoire du football africain. C’est le moins que l’on puisse dire de cette rencontre qui continue d’ailleurs à susciter la polémique.

L’Algérie recevait mardi 29 mars, au stade Mustapha Tchaker le Cameroun en match retour des barrages qualificatifs pour le mondial du Qatar. Après la victoire ( 1-0 ) ramée de son déplacement à Douala quelques jours auparavant, les Algériens ont cru dur comme fer pour la qualification des Vets.

Finalement leur rêve a été brisé à l’issue d’une soirée cauchemardesque à Blida. La sélection algérienne a été en effet, éliminée dans l’ultime minutes des prolongations de cette fameuse rencontre remportée par les Lions indomptables (2-1). La déception était énorme chez le peuple algérien qui a surtout accablé l’arbitre gambien, Kassama d’être derrière cette élimination.

Folle rumeur sur l’assassinant de Gassama

La colère des Algériens était immense. Tout le monde a pointé du doigt l’arbitre Gambien Bakary Gassama, qui était selon plus d’un, le véritable responsable de l’élimination. Dans la foulée, une folle rumeur a largement circulé.

Samedi dernier, une vidéo affirmant que l’arbitre Gambien Bakary Gassama aurait été tué par des supporteurs algériens à Paris a fait le tour de la toile. La vidéo montrait une foule autour d’une scène de crime encerclée par la police. L’auteur de la vidéo indiquait qu’il s’agit bien du référée du match Algérie-Cameroun, qui aurait été tué par des supporters algériens.

La fameuse vidéo a été largement partagée et commentée, par des milliers d’utilisateurs en l’espace de quelques heures seulement. Face à la folle rumeur, le secrétaire général de la fédération gambienne, Sodibo Kamaso s’est exprimé.

Dans une déclaration accordée au média local, Filgoal Sodibo Kamaso a affirmé que « le meurtre de Bakary Gassama ne sont que des rumeurs. Nous avons contacté l’arbitre, il est actuellement en Gambie et vit normalement. » De quoi mettre un terme à cette folle rumeur qui a mis les réseaux sociaux en ébullition.

Campagne populaire pour refaire le match

Les supporteurs des verts ont en effet, retenu plusieurs griefs contre ce référée. Ils lui reproche notamment le fait d’avoir valider le premier but du Cameroun entaché, à leurs yeux, d’une faute. Le lendemain de cette défaite, les Algériens ont lancé ainsi une large campagne réclamant que le match soit rejoué.

Ils n’ont d’ailleurs pas hésité à saisir la FIFA via des messages qui lui ont adressés. La fédération algérienne du football a par ailleurs pris le relais en introduisant un recours officiel auprès de la haute instance du football international, demandant une enquête sur cette rencontre.

Le recours de la FAF

Une rencontre qui s’est poursuivie ainsi les réseaux sociaux plusieurs jours durant. Les rumeurs sur une éventuelle reprogrammation du match sont allés bon train. Spécialistes et supporteurs anonymes se sont mêlée à cette polémique sans fin.

D’ailleurs, les fans des Verts entretiennent toujours l’espoir de voir ce match se rejouer dans les prochains jours. Par ailleurs, une autre rumeur a circulé ces quelques derniers jours indiquant que l’arbitre gambien de cette rencontre a été tué à Paris. Une rumeur qui a été vite démentie par la fédération de football de ce pays qui a affirmé dans un communiqué cité par de différents sources médiatique que l’intéressé était en bonne santé et se trouvait dans son pays.

La FAF bouleversée, les joueurs reprennent le boulot avec leurs clubs

Il est à souligner en outre que l’élimination des verts a bouleversé la maison de la FAF dont le président a annoncé la démission de son poste avant de faire volte face quelques jours après.

Pendant ce temps là, les joueurs internationaux algériens dont certains se sont exprimé après la défaite à travers des massages adressés aux supporteurs, ont repris l’activité avec leurs clubs respectifs. Moralement abattus certes, certains d’entre eux ont été d’ailleurs alignés par leurs entraîneurs et ont été auteurs de belles prestations à l’image de Youcef Atal ( OGC Nice), Rachid Ghezzal ( Besiktas), Said Benrahma  (West Ham), Islam Slimani ( Sporting), Ismaël Bennacer ( Milan AC) pour ne citer que ceux là.

Le capitaine, Riyad Mahrez a été quand à lui laissé sur le banc lors de la dernière sortie de Manchester City. Youcef Belaili n’a rejoint son club, le stade Brestois, que samedi dernier, faisant ainsi l’impasse sur le match du week-end en ligue 1.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici