L’achèvement du projet du stade de 50 000 places de Tizi Ouzou sera confié au groupe de BTP Cosider, a annoncé ce dimanche le ministère de la Jeunesse et des Sports, Abderezak Sebgag, lors de sa conférence de presse.

A l’arrêt depuis mai 2019, après la résiliation du contrat de réalisation avec les deux sociétés ETRHB-MAPA, la réception de cette infrastructure sportive tarde à se concrétiser alors que le taux d’avancement des travaux est estimé à 80%. Les multiples tentatives des pouvoirs publics pour débloquer la situation et trouver des solutions aux contraintes techniques qui bloquent les travaux, n’ont pas abouties.

Un appel d’offre a été lancé par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Le groupe de BTP Cosider serait en passe de reprendre le projet, selon Abderezak Sebgag. « Le groupe de BTP Cosider s’occupera de l’achèvement des travaux du nouveau stade de Tizi Ouzou. Nous attendons que la discussion sur l’aspect financier se termine », a-t-il souligné.

Rappelons que l’ancienne direction de la JS Kabylie, à sa tête le défunt Mohand Cherif Hannachi, avait réussi à avoir la promesse de construction de ce stade de 50 000 places de la part du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, après son sacre de la troisième Coupe de la CAF en 2002. Les travaux démarrent officiellement en 2010. Un retard considérable concédé pour plusieurs aléas a repoussé la date limite de livraison du stade pour « la fin 2021 », selon les estimations des pouvoirs publics.

1 COMMENTAIRE

  1. Le projet a englouti 320 millions d’euros et il n’est pas encore livré. Le stade de Marrakech où jouera l’Algérie contre le Burkina-Faso a été construit en 8 ans pour 90 millions d’euros …. !!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici