Pressenti à la tête de l’équipe de France après l’élimination précoce des Bleus à l’Euro, Zinedine Zidane aurait décidé de poursuivre son année sabbatique suite au maintien de Didier Deschamps.   

En effet, alors qu’il était plébiscité pour reprendre les reines de l’équipe de France, Zinédine Zidane ne rebondirait finalement nulle part. D’ailleurs, selon les informations du quotidien sportif l’Équipe, Zidane attendra la fin de la Coupe du Monde 2022 pour succéder à Didier Deschamps, puisqu’il « n’envisage presque rien d’autre qu’un destin à la tête de l’équipe de France ».

Libre de tout contrat depuis son départ du Real Madrid, l’ancien numéro 10 des Bleus n’envisagerait pas non plus de reprendre sa place à la tête d’un grand club, alors qu’il est notamment courtisé en Angleterre et au Golfe persique où des milliardaire sont prêt lui offrir des ponts d’or.

L’avenir de Zidane est lié aux résultats de Deschamps

Ainsi, Zinedine Zidane attend le départ de Didier Deschamps pour reprendre le flambeau, lui qui n’a jamais caché son envie de devenir sélectionneur des Bleus. D’ailleurs,  dans un entretien accordé le 26 juin dernier, pour la radio espagnole Onda Cero,  le président du Real Madrid Florentino Perez avait affirmé que Zinédine Zidane « rêve de devenir sélectionneur de la France et bien sûr il y arrivera ».

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, a également évoqué la possibilité Zinedine Zidane. « C’est un homme que j’apprécie, on ne va pas refaire son parcours de joueur et d’entraîneur. Zidane arrivera bien un jour à la tête des Bleus. Quand ? Je ne sais pas. Je n’ai pas de scoop à vous annoncer aujourd’hui (mardi 29 juin, ndlr) », a-t-il déclaré dans une interview accordée au Figaro. Noël Le Graët, soulignant qu’il voyait en lui « le candidat idéal pour succéder à Didier Deschamps au poste de sélectionneur de l’équipe de France ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici