La compagnie aérienne, Air Algérie, n’arrête décidément pas de surprendre ses clients. Désagréablement, cela s’entend. Une autre anomalie a été en effet soulevée par des voyageurs. Il s’agit cette fois des changements sans préavis des horaires de leurs vols. C’est du moins ce que rapportent certains passagers qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux. 

La galère des ressortissants algériens avec Air Algérie se poursuit. Force est de constater qu’en dépit de leurs incessants appels et leurs cris de détresse, les choses ne s’améliorent apparemment toujours pas au sein de cette compagnie aérienne. Les prix des billets restent toujours aussi exorbitants malgré le renforcement assez conséquent du programme de vol du transporteur algérien.

Les conditions de réservations au niveau de agences commerciales sont également dénoncée. Une dame a indiqué, dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux mardi 14 juin, que des émigrés passent la nuit devant ces agences commerciales pour réserver une place. Un autre problème a été soulevé mercredi 15 juin. Il est relatif cette fois à la ponctualité des vols que la compagnie aérienne algérienne ne respecterait pas.

Air Algérie, « un peu de considération s’il vous plaît  ! »

Selon plusieurs témoignages concordants partagés sur Facebook, Air Algérie aura en effet modifié l’horaire et la date de plusieurs vols sans aviser les voyageurs. Les concernés ont découvert les changements en consultant leurs réservations. Les vols sont décalés parfois d’une journée sinon de plusieurs heures, indiquent-ils.

Il est clair que cela ne peut que causer des désagrément aux voyageurs, qui affirment cependant qu’ils n’avaient le choix que prendre leur mal en patience et faire comme si de rien n’était. Ils se soumettent ainsi aux caprices inexpliquées de la compagnie aérienne.

Par contre, ils lancent des appels aux autorités concernées, les invitant à intervenir pour « remettre de l’ordre » dans les couloirs de la compagnie aérienne algérienne qui « en fait trop », estiment-ils. « Nous ne demandons qu’un peu de considération de sa part », indique un des intervenants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici