Le député de l’immigration, Abdelouahab Yagoubi a réagi ce mercredi 11 mai, aux scènes de pagailles devant les agences commerciales d’Algérie ferries et d’Air Algérie.  Le parlementaire a poussé un véritable coup de gueule contre « la gestion chaotique » qui « n’honore pas du tout le gouvernement algérien ! ».

Dans une publication sur son compte facebook, Abdelouahab Yagoubi a indiqué que « les scènes de pagaille quotidienne au niveau des agences de réservation de vols et traversées vers l’Algérie, reliées sur les réseaux sociaux depuis plusieurs villes françaises, sont la conséquence inévitable de la fermeture qui perdure et du retard inacceptable de l’ouverture des réservations en ligne ».

Le représentant de la diaspora critique « cette gestion chaotique », qui selon lui, « n’honore pas du tout le gouvernement algérien ! » Il est vrai, que les clients étaient en effet nombreux qui ont signalé ce problème sur les réseaux sociaux.

Le site d’Algérie ferries est très sollicité depuis quelques jours. Les agences commerciales de la compagnie ont été d’ailleurs,  pris d’assaut par des milliers d’usagers en quête de renseignements pour certains et de réservations pour d’autres. Du même pour Air Algérie qui subit depuis quelques semaines, une terrible pression sur ses billets.

Publication du programme de vols d’Air Algérie

Par ailleurs, le député des Algériens de France  s’est exprimé sur les dernières annonces du conseil des ministres. Abdelouahab Yagoubi s’est posé une série de questions à propos du décret exécutif portant  sur la publication du programme de vols.

Après la décision du Conseil des ministres de dimanche dernier, « publier le programme de vols par voie de décret exécutif, plusieurs questions me tracassent et me hantent », indique le député. Ce dernier révèle qu’il a « vraiment du mal à comprendre la décision de publier au Journal Officiel, un simple programme de vols et le gérer par voie de décret exécutif (du premier ministre) et nécessitant la modification à chaque changement !? »

Abdelouahab Yagoubi se pose les questions suivantes :

  • Question 1
  • Le gouvernement prévoit-il de prendre en charge les frais de transport des Algériens Résidant à l’Étranger, après leur avoir empêcher de visiter leur pays durant ces deux dernières années ?
  • Question 2
  • Y aurait-t-il une subvention exceptionnelle qui sera prélevée sur le budget de l’État pour compenser la baisse des prix des vols aériens et traversées maritimes suite à cette décision administrative du gouvernement ?
  • Question 3
  • Y aurait-t-il une agréable surprise qui sera annoncée à nos compatriotes à l’Étranger en guise de réparation des désagréments causés par la décision de fermeture ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici