La période d’avant l’Aid el-Fitr a connu une forte hausse des prix d’avion concernant les vols au départ de la France à destination de l’Algérie. Il faut dire que cela était prévisible à cause de la forte demande enregistrée pour cette destination.

Force est de constater qu’ils étaient bien nombreux, les ressortissants algériens résidant en France qui sont rentrés en Algérie à l’occasion de l’Aid el-Fitr célébré le 2 mai. Ce fut le grand ruche, en somme.

Les quelques émigrés apostrophés étaient unanimes à dire qu’ils ne voulaient manqué pour rien au monde la fête de l’Aid el-Fitr au bled cette année, après deux occasions ratées, en 2021 et 2020 à cause de la crise sanitaire. Ils ont affirmé, pour certains qu’ils ont payé le billet à prix excessivement cher, soutenant que l’essentiel pour eux était de trouver une place vers l’Algérie, ce qui n’était pas évident.

Il est vrai, comme l’ont signifié les mêmes ressortissants, que les différentes compagnies desservant la route France-Algérie ont fait face à une demande accrue durant les quelques derniers jours du mois de ramadan. Les places se sont faites, du coup rares. C’est ce qu’explique d’ailleurs, cette hausse des prix enregistrée avant l’Aid el-Fitr.

Les prix vont-ils baisser cet été ?

Doit-on s’attendre à un retour à la normale durant les prochains jours ? Tout est possible. A vrai dire, les tarifs affichés actuellement sont bien loin de ceux appliqués avant la crise sanitaire soit en 2019. C’est ce qu’a relevé le président du service Bourse des vols au site spécialisé Visa Voyage Algérie. « Si on compare les tarifs France- Algérie 2022 par rapport à 2019 on observe une inflation manifeste », a déclaré en effet ce dernier à VVA ce mardi 3 mai.

C’est dire en somme, qu’une baisse des prix à l’avenir n’est pas à écarter sur cette route France-Algérie. Cela d’autant que les autorités algériennes envisagent de renforcer le programme de vols de la compagnie aérienne, Air Algérie, durant la saison estivale. Une augmentation du nombre de vols pourra en effet entrainer une baisse des prix, comme cela a été le cas d’ailleurs au début avril suite à la hausse du nombre de vol décidé le 28 mars dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici