La date de l’ouverture de la vente des billets d’avion du nouveau programme de vols d’Air Algérie, est annoncée. Un député de l’émigration indique que le début de la vente des billets est fixé pour le 1er juin 2022. Soit mercredi prochain. Abdelwahab Yagoubi ne donne pas toutefois, plus de détails sur les nouvelles destinations  à mettre en vente.

C’est en effet, une bonne nouvelle pour les expatriés algériens qui attendent avec impatience l’ouverture des réservations sur le nouveau programme de vols. Air Algérie avait annoncé, un calendrier renforcé pour l’été 2022. Néanmoins, plus d’une semaine de cette annonce, deux destinations seulement ont été ouvertes à la réservation. Il s’agit de Montréal au Canada et Francfort en Allemagne.

Ce lundi 30 mai, le député de l’émigration Abdelwahab Yagoubi a annoncé dans une publication sur son compte facebook, la date de l’ouverture à la vente des autres vols supplémentaires. « Enfin l’ouverture de la vente des billets du nouveau programme de vols, à partir de 1er juin », a-t-il affirmé.

Ajouter de nouveaux vols

Le parlementaire appelle les autorités à « ajouter d’autres vols vers les aéroports de Metz, Mulhouse et Bordeaux, et des lignes internationales vers et depuis les aéroports de Batna, Biskra et El-Oued, ainsi que des traversées maritimes en lançant de nouvelles lignes depuis Gênes (Italie) et Valence (Espagne) ».

A propos de l’exclusion de l’Espagne du nouveau programme d’été 2022 en raison de la crise diplomatique entre les deux pays,  Abdelwahab Yagoubi estime que « les différends politiques avec l’Espagne n’ont rien à voir avec le devoir de prendre en charge des membres de la communauté algérienne et d’assurer les bonnes conditions de leur retour dignement au pays »

Au sujet des prix exorbitants des titres de transports sur Air Algérie et Algérie Ferries, le député de la diaspora assure qu’il « est primordial d’ouvrir l’espace aérien aux règles économiques du marché et de la libre concurrence loin de tout monopole des services et des offres commerciales pour les entreprises de transport publiques et privées ».

Par ailleurs, le parlementaire qui lance une pique à ceux qu’il qualifie de « clown derrière les écrans », affirme qu’il milite « toujours sur le terrain avec différents responsables du secteur des transports pour  l’amélioration de la qualité des services (résolution de problèmes de réservation et paiement sans l’obtention de billets) ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici