La compagnie aérienne espagnole Vueling a reçu le feu vert de la Commission européenne pour reprendre l’intégralité des créneaux cédés par Air France à l’aéroport de Paris-Orly.

La compagnie low cost du groupe IAG pourra exploiter 18 créneaux de vols quotidiens depuis l’aéroport de Paris à partir de novembre. « Cela permettra à Vueling d’étendre ses activités dans cet aéroport très saturé, contribuant ainsi à garantir des prix équitables et un choix accru pour les consommateurs européens », a déclaré Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive de la Commission européenne chargée de la politique de concurrence.

Ces créneaux ont été cédés par Air France en contrepartie de sa recapitalisation par l’Etat français. En effet, en avril 2021, la Commission européenne a approuvé le projet de la France d’accorder jusqu’à 4 milliards d’euros pour aider Air France a surmonter ses difficultés financières résultant de la pandémie. Air France devra également adopter des mesures supplémentaires pour préserver une concurrence saine sur le marché unique.

Cette décision de céder 18 créneaux à la compagnie aérienne espagnole Vueling devrait soulever l’opposition des autres compagnies candidates. Vueling a été  sélectionnée selon une procédure ouverte et en fonction du niveau de capacité et de connectivité qu’elle pouvait atteindre, selon la Commission européenne.

« La Commission, assistée du mandataire chargé de la surveillance, a examiné en détail les propositions reçues en accordant la priorité aux transporteurs exploitant déjà une base à l’aéroport de Paris-Orly », a ajouté Margrethe Vestager, citée dans un communiqué.

Article précédentLe gouvernement des Baléares veut rouvrir les frontières avec l’Algérie
Article suivantEspagne : huit migrants, dont trois femmes et un enfant, retrouvés morts

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici