Les aéroports de Paris seront paralysés à partir de ce mardi 16 novembre par un mouvement de grève. Des perturbations ne sont donc pas à écarter pour les différents voyages, ont-ils indiqué dans un tweet appelant les voyageurs à prendre leurs précautions en conséquence.

Les passagers à destination de Paris risquent d’être confrontés à des sérieux désagréments au niveau des deux aéroports parisiens, à savoir Paris-Charles de Gaulle et Orly à cause d’une grève annoncée à partir de ce mardi 16 novembre. Le mouvement de protestation concerne personnel de sûreté. Des retards et des contrôles de sécurité ne sont donc pas à écarter. Ils sont même inévitables. Dans un tweet, les Aéroports de Paris ont appelé d’ailleurs, les voyageurs à prendre leurs précautions.

« Mouvement social national des personnels de sûreté à partir du mardi 16 novembre. Des temps d’attente rallongés sont à prévoir aux contrôles de sécurité à Paris- CDG et Paris-Orly. Nous vous conseillons d’anticiper votre venue à l’aéroport », ont indiqué les aéroports de Paris dans leur message.

Des perturbations inévitables

Les aéroports parisiens ne sont pas les seuls à faire cet appel. L’aéroport de Nice, considéré comme l’un des plus importants aéroports en France a exhorté les passagers à prendre cette grève en considération pour éviter toute mauvaise surprise.

« En raison d’un mouvement social national des personnels de sûreté à partir du mardi 16 novembre, des temps d’attente rallongés sont à prévoir aux contrôles de sécurité. Nous mettons tout en œuvre pour en limiter l’impact mais vous conseillons d’anticiper votre venue à l’aéroport », a écrit cet aéroport dans un tweet lundi 15 novembre.

Ni la durée ni les raisons de ce mouvement de protestration n’ont été précisé. Il est à noter que d’autres aéroports français sont concernés par cette grève à l’image de celui de Marseille-Provence en autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici