Les agences de voyage se préparent activement pour la saison estivale qui sera marquée par une reprise conséquente des voyages internationaux. Celles-ci mettent ainsi les dernières retouches pour être au rendez-vous, avec l’espoir bien sûr qu’une nouvelle vague du coronavirus ne s’invitera pas cet été. 

Les agences de voyages ont été durement impactées par la crise sanitaire. Elles ont dû en effet, fermé boutiques près de deux années durant à cause du coronavirus. Elles ont ainsi fait l’impasse sur les deux saisons estivale de 2020 et 2021.

A faveur de l’amélioration de la situation sanitaire, ces agences reprennent doucement leur activité. Elles comptent exclusivement sur la prochaine saison estivale pour se refaire une santé. Pour ce faire, elles mettent d’ores et déjà les bouchées doubles.

Les réservations ouvertes

L’été, saison de la grande évasion par excellence et synonyme des grandes vacances, à l’occasion de laquelle les  Algériens ont tendance à l’instar des citoyens des autres pays, à se permettre des séjours à l’étranger. Ce qui constitue donc, une belle aubaine pour ces agences de voyages qui ont déjà ouvert les réservations.

La concurrence bat d’ailleurs son plein entre elles. Certaines de ces agences ont déjà entrepris des contacts avec des structures hôtelières pour des éventuelles locations dans le cadre des voyages organisés qu’elles comptent organisées. D’autres par contre, préfèrent attendre le début des vacance pour tracer leur programme selon la demande enregistrée.

Les prix des billets en hausse

Un seul couac peut cependant leur jouer un vilain tour et contrecarrer leurs projets. Il s’agit de la hausse des prix d’avion enregistrés sur les différentes compagnie à cause notamment de l’augmentation des tarifs du kérosène. Les prix des billets risquent en effet d’enregistrer une hausse de plus de 50%, regrettent certains gérants des agences de voyages en Algérie qui sont en nombre de plus de 300 entreprises.

Ainsi un voyage pour le Turquie qui constitue l’une des destinations les plus prisée des Algériens, qui se faisait au tout des 5 millions de centimes, reviendra à 10 millions de centimes cette saisons. Un voyage vers la Tunisie sera à l’ordre de 7 à 9 millions de centimes, ajoutent les gérant de ces agences. Des prix qui peuvent dissuader, il faut le dire nombre d’algériens qui pourront opter pour des vacances  » at home ».

Pourvu que le coronavirus ne s’invitera pas cet été

Ces responsables affirment toutefois que leurs agences enregistrent un fort engouement pour des voyages à l’étranger, jusque là. La demande va en grandissant, indiquent-ils. Et pourvu que ça dure. A vrai dire, ces derniers, en plus de la cherté des billets, ils craignent un retour imprévu du coronavirus.

Ils affirment toutefois qu’ils sont pris leur précautions pour cette éventualité. Ils indiquent ainsi que les voyages seront organisés selon un protocole sanitaire strict que les passagers seront appelés à respecter.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici