Algérie Ferries assure depuis la reprise de ses traversées des dessertes entre Alger et Marseille et entre Oran et Alicante, en Espagne. Toutefois, la compagnie maritime souffre de problèmes liés aux départs et retards enregistrés à la sortie des voyageurs.

La première ligne est desservie par le navire le Badji Mokhtar III alors que la seconde a été confiée au ferry Djazair 2. Les deux bateaux effectuent une traversées par semaine en aller et retour. Pour le durant le mois de Ramadan, la compagnie a prévu quatre dessertes départ d’Alger vers Marseille. A cette occasion, Algérie Ferries a décidé de baisser les prix des voyages Marseille – Alger.

Toutefois, la compagnie souffre du problème des départs et des retards dans la sortie des voyageurs. Le PDG d’Algérie Ferries, Kamel Issaad, a annoncé par ailleurs lors d’une entrevue qu’il a accordé aux députés que l’entreprise peut faire face aux difficultés.

Service à améliorer face à la concurrence

En effet, selon Kamel Issaad, la compagnie n’a pas peur de la concurrence d’autant qu’elle a une grande part du marché maritime qui s’étend sur 40 ans d’expérience. Le PDG d’Algérie Ferries a déclaré qu’elle a une flotte de 4 ferrys, à savoir : “Badji Mokhtar III”, “Djazair 2”, “Tassili 2″, et ” Tarik Ben Zyad”.

Lors de cette entrevue avec les représentants de la diaspora algérienne, les points soulevés par le parlementaire Toufik Khedim, concernent principalement la baisse des prix de billets pour faciliter la mobilité des ressortissants algériens. Aussi, le parlementaire a plaidé sur la nécessité de l’amélioration de la qualité de service qui demeure loin des standards.

Doléances des voyageurs

Par ailleurs, les délégués de l’émigration ont insisté sur l’augmentation du nombre de traversées par semaine. Aussi, ils ont formulés leur doléances quant aux difficultés rencontrées par les voyageurs algériens à leur arrivée au port. La longue période d’attente dans les bateaux avant de sortir a été signalée.

Après avoir évoqués les points noirs et énuméré les insuffisances, les représentants des émigrés se sont engagé pour travailler ensemble pour trouver des solutions aux problèmes que connait Algérie Ferries. Comme ils ont réitéré leur disponibilité afin de transmettre les doléances de la compagnie et celles des ressortissants algériens et les faire parvenir à qui de droit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici