La réouverture des frontières algériennes n’est pas au menu du conseil des ministres qui se tiendra ce dimanche. Face à la résurgence de la pandémie qui se traduit par la hausse du nombre des personnes contaminés, les autorités algériennes préfèrent jouer l’assurance et y aller étape par étape. Il semble clairement qu’une réouverture n’est pas envisagée pour le moment.    

Les voyageurs attendent avec impatience la reprise des vols d’Air Algérie et la réouverture des frontières. Car la fermeture qui dure depuis plus de 15 mois suscite le mécontentement des expatriés souhaitant entrer aux pays.  Ils ont maintes fois, interpellé les autorités algériennes pour réclamer des assouplissements sur les voyages.

Malgré la pression des citoyens et des voyagistes, les autorités algériennes demeurent inflexibles. Depuis quelques semaines, le pays est aux prises avec une résurgence des cas de Covid-19 et le variant Delta qui présente une plus grande capacité de propagation.

Etape par étape

Pour certains spécialistes, la décision du gouvernement algérien de ne pas rouvrir pour le moment les frontières, même pour les personnes pleinement vaccinés, serait la bonne. Les hautes autorités du pays veulent y aller lentement avec l’ouverture. Car, la fermeture des frontières a été un élément-clé dans la lutte contre la Covid.

En dépit de la tendance mondiale pour la levée des restrictions et les statistiques encourageantes concernant la reprise du trafic international, les autorités sanitaires algériennes préfèrent y aller étape par étape et s’assurer que chaque étape soit la bonne. Le ton est très prudent du coté algérien qui n’envisage une évolution qu’avec la généralisation des vaccins.

L’Algérie opte pour une vaccination de masse

Après plusieurs mois de passivité et d’incertitudes, les autorités sanitaires commencent à mobiliser les grands moyens  dans l’optique d’une vaccination de masse. Selon les chiffres donnés par les services du premier ministère, près de 3,5 millions de personnes ont été vaccinées depuis l’entame de l’opération au 31 juillet.

L’Etat algérien a acquis plus de 9 millions de doses de vaccins jusqu’à fin juillet. « Un total de 3.421.279 personnes vaccinées, dont, 2.696.467 personnes ont reçu la première dose de vaccin, tandis que 724.812 personnes ont reçu la deuxième dose de vaccin », précise la même source.

Article précédentEspagne : L’Algérie demande l’extradition d’un Algérien suspecté de terrorisme
Article suivantAlgérie : Une femme et un homme cagoulés braquent un bureau de poste

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici