Vols Air Algérie pour l’Aïd el-Fitr : grosse pression sur les billets d’avion

0
Billets d'avion d'Air Algérie
Billets d'avion d'Air Algérie

La compagnie aérienne, Air Algérie, connait une forte pression en France à l’approche de l’Aïd el-Fitr qui devrait intervenir le 2 mai prochain. Les vols mis en vente par le transporteur algérien pour les prochains jours arrivent pratiquement à saturation.

Il est bien connu, les ressortissants algériens établis à l’étranger et plus particulièrement ceux résidant en France veulent passer les fêtes de l’Aïd el-Fitr en famille chez eux en Algérie. Durant les deux dernières années, les émigrés algériens dans leur grande majorité ont dù faire l’impasse sur la célébration de l’Aïd el-Fitr au bled à cause de la crise sanitaire.

Il y a lieu de signaler, qu’en 2020 et en 2021, les frontières étaient fermées et les vols étaient encore suspendus en raison de la pandémie liée au coronavirus.

A la faveur de la reprise des vols dans le cadre de l’ouverture partielles des frontières, les ressortissants algériens tiennent absolument à célébrer cette fête religieuse au pays, cette année. Ils ont ainsi pris d’assaut les réseaux de vente de la compagnie aérienne algérienne, Air Algérie, pour acquérir une place afin d’entrer en Algérie pour la circonstance.

Vers une hausse des prix des billets

Le transporteur algérien a en effet enregistré une forte demande. Une demande qu’il ne peut malheureusement pas prendre en charge en dépit de l’augmentation considérable de ses nombre de vols autorisés entre la France et l’Algérie.

” C’est l’Aïd el-Fitr, nous arrivons à saturation sur les vols au départ de la France pour cette période”, a d’ailleurs indiqué jeudi 21 avril, une source d’Air Algérie au site spécialisé Visa Voyage Algérie.

Les ressortissants algériens n’ont plus le choix que de se rabattre sur les autres compagnies desservant cette ligne. Pour les spécialistes, cette forte demande peut ne pas être sans conséquence sur les prix des billets.

Selon eux, les prix qui ont enregistré une nette baisse depuis le début du mois d’avril, pourront en effet, repartir à la hausse dans les prochains jours. Il est vrai en fait que dans la loi du marché, les tarifs appliqués sont déterminés selon le principe de l’offre et de la demande.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici